Dernières vidéos

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Also, « Distributeur de l’année » pour HPE et Microsoft, rencontre avec Laurent Mitais lors de la journée Also Day 4
Consumption, rencontre avec Yohann Assoune lors de la journée Also Day 4
Le point d’orgue annuel pour la rencontre de nos trois principaux profils de partenaires, rencontre avec Bruno Barat lors de la journée Also Day 4
Une capacité à étendre notre zone de distribution vers toute l’Europe, rencontre avec Stéphane Oorreel, Sedea
Rencontre avec Franck Poirier, BIMP
Des NAS prêts à l’emploi, rencontre avec Valery Giorza, Buffalo Technology

La vidéo sélectionnée

Nous avons la chance d’adresser un large public, rencontre avec Alain Briand, Madcow Entertainment



Réagir à cette vidéo


Madcow EntertainmentAlain Briand est Managing Director pour Madcow Entertainment. Lors du MedPi 2017, il précise sa stratégie et ses nouvelles licences, notamment autour de Pokémon.

Cliquez ici pour regarder la vidéo et connaître l’intégralité des propos.



Comment est positionnée votre société ?

Alain Briand  : A l’origine, nous sommes spécialisés dans les accessoires pour consoles de jeux et nous évoluons vers des produits électroniques plutôt à destination des enfants au départ avec notamment des licences « Hello Kitty » et « Barbapapa ». Nous avons également lancé la marque « Teknofun » avec un positionnement à la fois fun et technique. Nous disposons également d’une gamme de produits et de décoration, des lampes LED par exemple.
Autour de nos licences, nous essayons le plus souvent d’utiliser une conception 3D pour laquelle nous avons acquis une forte expérience.


Quels produits sont mis en avant cette année ?

Alain Briand  : Il s’agit principalement d’une déclinaison autour de la marque « Pokémon » et des produits de grandes tailles. Deux nouveautés avec un speaker Bluetooth et un chargeur à induction complètent nos offres. Nous sommes présents pour partie chez les spécialistes du jouet et d’une autre dans les magasins de Gaming comme Micromania ou chez des généralistes comme La Fnac.
Le MedPi nous permet de rencontrer des acheteurs représentants les enseignes chez lesquelles nous ne sommes pas présents comme Boulanger ou Cultura.


Comment évolue votre segment de marché ?

Alain Briand  : Avec des licences qui viennent du monde des jeux vidéo ou de la pop culture, nous sommes positionnés sur un marché en pleine croissance qui voit même l’arrivé de nouvelles enseignes comme Zing. Nous avons la chance d’adresser un large public depuis les jeunes enfants à partir de 6 ans jusqu’aux jeunes adultes passionnés d’univers japonais et de jeux vidéo.