Dernières vidéos

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Rencontre avec Laurent Diernaz lors du Showcase Ingram 2017
Rencontre avec Sophie Deleval lors du Showcase Ingram 2017
La transformation et le nouveau visage d’Ingram, interview d’Abdel Bennour
Ingram Micro c'est avant tout un état d’esprit, interview de Sophie Deleval
Nous développons les solutions à valeur ajoutée, interview d’Elise Dumanoir
Nous serons présents sur le Showcase Ingram, interview de Didier Delfino

La vidéo sélectionnée

Nous sommes face à un réel fléau, interview croisée entre Luc D'Urso et Frédéric Da Silva



Réagir à cette vidéo


wooxoLuc D'Urso est PDG de la société Wooxo et Frédéric Da Silva est Responsable support Avant-vente / Ingénieur Solutions Documentaires & IT pour le distributeur Réseaux Bureautique. Lors d’une interview croisée réalisée en direct sur le plateau TV d’IT Partners, ils donnent leurs points de vue sur l’état des menaces informatiques dans l’hexagone et précisent leurs solutions pour parer les attaques.

N’hésitez pas à regarder la vidéo pour connaître l’intégralité des propos.


Quelle est l’actualité de Wooxo ?
Luc D'Urso : Avec 1 société sur 2 en Europe touchée par un problème de sécurité au cours de l’année écoulée, nous sommes face à un réel fléau. Nous mobilisons l’ensemble de nos partenaires pour endiguer cette menace.

Comment s’organise vos offres ?
Frédéric Da Silva : Nous sommes basés à Montreuil et depuis plus de 17 ans, nous sommes distributeur de solutions Bureautique, informatique et Télécom en tant qu’opérateur. Grace à notre indépendance vis-à-vis des constructeurs, nous choisissons les meilleurs outils, les meilleurs rapports qualité / prix pour nos clients. Depuis la fin de l’année 2015, nombre de systèmes ayant été infectés par des Ransonwares, nous avons mis en place des moyens importants, antivirus, pare-feu, … même si ce n’est pas toujours totalement suffisant.

Pourquoi une telle recrudescence de cyber criminalité ?
Luc D'Urso : Tout d’abord, c’est malheureusement extrêmement rentable pour les criminels qui avec un euro investi ont un retour de 1500 euros. C’est également une activité relativement impunie eu égard à la difficulté pour poursuivre ce type de délinquance. Les serveurs sont dans un pays, les infractions dans un autre et les criminels dans un troisième. C’est devenu un Business à part entière avec ses logiques, ses supermarchés sur internet. Nous proposons des solutions préventives mais également des solutions curatives, après sinistres.

Qu’attendez-vous de Wooxo ?
Frédéric Da Silva : La solution la plus simple et la plus efficace reste la sauvegarde réalisée très régulièrement et de manière la plus automatisée possible. Il faut mettre le patrimoine numérique de l’entreprise dans un environnement sécurisé. Trop souvent nous rencontrons des clients ou des prospects qui négligent les aspects sécuritaires et n’investissent pas dans ce domaine. Ils pensent que cela n’arrive qu’aux autres. Nous insistons souvent sur la responsabilité pénale d’un dirigeant qui ne met pas en place des moyens pour garantir la pérennité de l’entreprise.